• bestofcluj.png
  • clujuldelanganoi.png
  • gradinabotanica.png
  • muzee.png
  • parcetnografic.png

{gallery}Atractii_turistice/Grupuri_statuare/HrClCr/{/gallery}

Ce groupe statuaire de Cluj-Napoca a été réalisé par le sculpteur Ion Vasiliu en évoquant les trois chefs du soulèvement des paysans de 1784-1785.

Le soulèvement a eu lieu en Transylvanie et a été mené par Vasile Ursu Nicola, surnommé Horea, Ioan Oarga, surnommé Closca et Marcu Giurgiu, surnommé Crisan, pendant le gouverneur Samuel von Bruckenthal et l’empereur Joseph II. Le contexte du soulèvement a été celui du joséphisme, une forme de l’absolutisme des Lumières dirigé contre les privilèges nobiliaires et ecclésiastiques.

Vasile Ursu Nicola, surnommé Horea, a été accueilli à maintes reprises en audience à l’empereur Joseph II qui est venu à répondre à ses exigences. Retourné en Transylvanie, Horea a surestimé l’aide de l’empereur et a attaqué et incendié quelques résidences nobiliaires, ce qui a désenchainé un mouvement populaire. Le soulèvement a commencé dans les villages Curechiu et Mestecanis, en se dispersant puis dans les parties d’Ouest d’ Ardeal.

Les émeutiers on demandé l’annulation de la noblesse, le partage de la terre et le paiement d’impôts par tous les habitants et aussi l’annulation du servage et la droite de s’inscrire dans les régiments de frontière.

Après la mort de Joseph II, qui a été suivi sur le trône par Léopold II, les roumains ont envoyé à la Court Viennoise le document intitulé Supplex Libellus Valachorum, un acte synthétique, élaboré par les clercs gréco-catholiques, qui formulait les demandes des roumains de Transylvanie, leur plus important acte politique du XVIIIe siècle.

Les demandes ont été, toutefois, rejetées et depuis ce moment-là la lutte pour gagner les droites nationales a été déplacée dans le domaine de la culture. Ainsi est apparue L’école d’Ardeal, la créatrice de l’idéologie nationale roumaine.

Catégorie : FR Grupuri statuare

Publicatii

publicatii03