{gallery}/Atractii_turistice/Grupuri_statuare/Lupa_Capitolina/{/gallery}

Lupa Capitolina (boulevard Eroilor – zone piétonnière) est une reproduction fidèle de la louve capitoline à Rome et a été donnée en 1921 par la municipalité de Rome à la ville de Cluj, comme un symbole de la romanité des roumains.

L’état italien a donné à la Roumanie en 1921 deux copies de la statue de la louve capitoline (Lupa Capitolina). Une copie a été envoyée à Cluj et la deuxième à Chisinau, comme des symboles de l’unité des roumains des régions unies avec le Royaume Roumain.

Le monument représente une copie fidèle de la louve capitoline, avec Romulus et Remus. La base du monument de Cluj a été prévue avec un bas-relief de l’empereur Trajan, œuvre en bronze créée par le sculpteur Ettore Ferrari (1849-1930) avec l’inscription ALLA CITTA DIN CLVJ, ROMA MADRE, MCMXXI. On a décidé de placer le monument dans la Place de l’Union, devant la statue de Matia Corvin, et la festivité où on a dévoilé la statue a eu lieu à 28 septembre, 1921, et a été présidée par Iulian Pop, le premier maire roumain du municipe dans la présence des nombreux habitants.

A partir du deuxième arbitrage de Vienne, en 1940, pendant l’exode forcé d’une partie importante de la population roumaine, la statue a cherché à la fois un refuge pour être mise à l’abri. Entre 1940-1944, pour raisons de sécurité, la statue a été apportée dans le municipe de Sibiu. Après la deuxième Guerre Mondiale, la statue est revenue à Cluj, mais le nouveau contexte politique n’a pas permis sa réinstallation en l’endroit original et, pour ce motif, elle a été installée en 1967, avec l’initiative du professeur Constantin Daicoviciu, devant le bâtiment central de l’Université, où elle est restée jusqu’a 1973, quand la statue est revenue dans la Place de l’Union, sa place devant l’Université étant prise par le groupe statuaire «L’école d’Ardeal».

En 1994 la statue a été prise de son emplacement du carrefour entre le Boulevard Eroilor et la Place de l’Union et a été remplacée par le Monument des Mémorandists, un hommage pour les uns qui ont eu la pouvoir de se soulever contre les mesures de dénationalisation des roumains prises par le gouvernement austro-hongrois. L’événement a eu lieu précisément 100 après la condamnation au cachot des mémorandists.

La statue de la louve a été transportée au Musée de Transylvanie d’Histoire, où le sculpteur Liviu Mocan l’a restaurée, et en 2007 le sculpteur Kolozsi Tiberiu l’en fait. Ultérieurement on l’a placée au milieu du Boulevard Eroilor.

En 2006, après le commencement du chantier sur le Boulevard Eroilor, la statue a été démontée de son socle. En 29 novembre 2008, Lupa Capitolina est revenue sur son socle dans le Boulevard Eroilor, devant la cathédrale gréco-catholique La Transfiguration de Christ.

Catégorie : FR Grupuri statuare